Nadine Begbeder - Conseillère employeurs & maintien dans l'emploi

" Expérience à renouveler ! Ça a tout à apporter aux entreprises et aux personnes. C’est un joli geste solidaire. "

Nadine Begbeder - Conseillère employeurs & maintien dans l'emploi : Merci de nous accueillir ici dans l’enceinte du Stade Montois Rugby

Benoît Lerat - Directeur général des services du Stade Montois Rugby: C’est avec un grand plaisir

Nadine Begbeder : Vous êtes un partenaire, dans nos actions d’insertion professionnelle. Vous avez accepté de recevoir en stage deux personnes. Qu’est-ce qui a enclenché cette action ?

Benoît Lerat : Tout d’abord, je suis membre du Conseil d’Administration de Dephie Cap emploi depuis plusieurs années. J’ai donc une certaine sensibilité au travail que vous faites, à l’accompagnement des personnes en situation de difficulté. Lorsque vous êtes venus me voir il y a trois mois pour me proposer cette période d’intégration, j’ai trouvé ça hyper intéressant. D’autant plus que cela s’inscrit complètement dans ce que l’on désire faire au Stade Montois Rugby : insérer le club et les joueurs dans la société à travers des actions sociétales. C’est donc une démarche qui avait tout son sens et naturellement je vous ai ouvert les portes du stade.

Nadine Begbeder : Nous avons proposé deux personnes. Une personne qui a été identifiée pour intervenir sur le service cuisine. Une deuxième personne qui a été identifiée pour le service commercial. Comment se sont passés ces deux stages ?

Benoît Lerat : Effectivement j’avais prévenu l’équipe avant parce que nous avons tous une sensibilité ou une attention aux autres. Nous sommes dans un sport collectif, il faut donc jouer tous ensemble. Je les avais donc prévenus pour leur réserver le meilleur accueil et pour que les personnes puissent s’intégrer le plus facilement possible.

Je pense qu’elles se sont bien intégrées, différemment. Pour la personne qui était au service commercial, on a senti et vu une évolution de son attitude, une évolution positive. Elle s’est sentie rapidement très bien. C’était un point positif. Cela lui a permis de redevenir un peu plus elle-même.

Pour la personne qui était en cuisine, je pense qu’il y avait plus de découverte. Même si elle avait eu des expériences en restauration, ce n’étaient pas forcément des expériences en restauration que je qualifierai de professionnelles et collectives. Au final, je pense que c’était bien qu’elle ait pu faire cette expérience, tout du moins ce stage. Ce n’est peut-être pas la meilleure voie pour elle.

Expérience positive et pour les stagiaires, et pour la structure d’accueil puisque vous êtes notre intermédiaire. Vous avez tout préparé administrativement. Ça n’a aucun coût pour l’entreprise. C’est enrichissant. Cela permet de se « requestionner », de revoir notre rapport à l’autre. J’ai trouvé cette expérience très très enrichissante : d’une part avec des personnes qui ont une volonté d’intégration dans le monde du travail. Pour l’entreprise, cela permet de s’ouvrir, de faire valoir ses valeurs. Expérience à renouveler ! Ça a tout à apporter aux entreprises et aux personnes. C’est un joli geste solidaire.

Nadine Begbeder : C’est le dispositif « PMSMP », Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel. En effet, vous êtes un exemple, un vecteur. C’est possible, et grâce à vous d’autres employeurs commencent à revenir vers nous en disant qu’eux aussi veulent faire ça. En effet, cela initie aussi de plus large possibilités. C’est très positif.

Benoît Lerat : Merci

Nadine Begbeder : Merci, merci pour votre confiance

www.stademontoisrugby.fr/


Les partenariats